Qu’est-ce qu’une lentille de contact implantable (ICL)?

La lentille Collamer ICL est semblable à une lentille de contact. La différence réside dans le fait que l’ICL est placée à l’intérieur de l’œil et non pas sur celui-ci. Cette lentille est molle et petite, semblable à la lentille naturelle de l’œil bien qu’elle ne la remplace pas.

Elle devient une lentille additionnelle du système oculaire. L’ICL a été conçue de sorte à corriger la myopie et l’hypermétropie. En outre, l’ICL torique peut corriger l’astigmatisme lorsqu’il est associé à la myopie.

Cette lentille fonctionne en modifiant le point de focalisation de la lumière sur la rétine.

Comment est-elle implantée dans l’œil ?

Étant donné sa petite taille et sa souplesse, l’ICL peut être pliée et injectée dans l’œil en quelques secondes par un minuscule trou effectué sous la paupière supérieure.

Une fois mise en place, l’ICL se déplie et se loge dans le liquide qui se trouve entre l’iris et la lentille naturelle (cristallin).

Par le biais d’un procédé très simple, l’ICL peut être retirée ou remplacée au besoin.

Dans quel matériel est-elle fabriquée ?

L’ICL est fabriquée dans un matériel unique appelé Collamer, dont la principale qualité est qu’il est bien accepté par le corps humain comme s’il s’agissait de son propre tissu. Il ne provoque donc pas de rejet.

Son haut degré de transparence, sa souplesse et son élasticité qui permettent de le plier et de l’injecter dans l’œil sont d’autres importantes caractéristiques de Collamer. Une fois posé, il reprend sa forme naturelle.

Avant le traitement, un examen clinique des yeux et de l’acuité visuelle doit être réalisé. Pour éviter toutes gênes, avant d’effectuer ce traitement, l’œil est traité avec des gouttes d’anesthésie topique. Le médecin peut aussi prescrire un sédatif.

En premier lieu, une minuscule incision est effectuée dans la zone de l’œil qui relie la partie blanche à la partie transparente et la courbe de l’œil (limbe scléro-cornéen).

Une substance gélatineuse est alors injectée dans l’œil, avant d’injecter l’ICL, laquelle est tout d’abord posée devant l’iris.

Pour terminer, l’ICL est soigneusement implantée derrière l’iris, puis on retire la substance gélatineuse de l’œil.

Le procédé est alors terminé. La petite coupure n’a besoin d’aucun point de suture. Elle se referme naturellement d’elle-même et disparaîtra très vite. L’implant d’ICL est un procédé de chirurgie ambulatoire (sans séjour à l’hôpital) qui dure de 7 à 12 minutes. À l’issue du traitement, la personne peut quitter la clinique accompagnée d’un proche ou d’un ami. Le médecin informera le patient lorsqu’il pourra prendre le volant.

Notre équipe vous aidera à trouver la meilleure solution