Qu’est-ce que le kératocône?

Le kératocône est une maladie progressive dans laquelle la cornée adopte une forme conique irrégulière. Les signes avant-coureurs du kératocône sont le rétrécissement de la cornée dans sa partie centrale ou paracentrale, accompagné d’une protrusion apicale ou de l’élévation de la zone centrale de la cornée et un astigmatisme irrégulier.

En général, les aspects liés au kératocône sont également applicables à l’ectasie cornéenne induite, dans laquelle le problème n’a pas été naturellement induit mais a commencé suite à un traumatisme de la cornée, spontané ou à l’issue d’une chirurgie cornéenne de toute nature, c’est pourquoi la description ci-dessous concernant les symptômes, diagnostic, phases, traitement, etc. sont également applicables en termes généraux à ce type d’ectasies.

En disposant de l’équipement et de la technologie la plus avancée pour la réalisation d’interventions, nous soulignons l’innovante dacryocystorhinostomie endonasale et endocanaliculaire au laser, laquelle est réalisée de manière ambulatoire dans notre clinique sous anesthésie locale.

Étant donné que la cornée est la principale lentille de l’œil, la vision baisse considérablement en se déformant de la sorte. La progression du kératocône est généralement lente et peut s’arrêter à une quelconque phase, de la plus légère à la plus sévère. Si le kératocône progresse, la cornée se bombe et se rétrécit, elle devient irrégulière et forme parfois des cicatrices. Cette maladie se présente généralement sur les deux yeux et ses étapes évolutives sont asymétriques.

Il existe plusieurs traitements, l’ophtalmologue évaluera celui qui convient le mieux à chaque patient :

  • Anneaux intra-cornéens. Ils sont implantés dans des tunnels réalisés dans la cornée. La création de ces tunnels peut être effectuée par le biais d’une chirurgie traditionnelle ou par une nouvelle technique utilisant le laser femtoseconde, qui est plus sûre et précise. Ces anneaux sont tout particulièrement indiqués chez les patients de tous âges à un stade non avancé de la maladie et sans mauvaise tolérance aux lentilles de contact.
  • Cross-Linking. Ce traitement consiste à créer de nouvelles unions ou ponts entre les fibres de collagène cornéen (comme si l’on transformait une grille de poteaux verticaux en un réseau entrelacé) jusqu’à augmenter considérablement la rigidité de la cornée. Ce qui permet à la cornée de résister la pression oculaire, elle ne se déforme donc pas et la détérioration visuelle cesse.
  • Greffe de cornée. Cette chirurgie consiste à remplacer la cornée malade, ayant subi une forte détérioration cornéenne, par une autre cornée saine.

Notre équipe vous aidera à trouver la meilleure solution